lundi 31 octobre 2011

Poème gai

Amalric
a mal ri
Bambelle
mal rigolé
C'est la faute au rimmel
qu'a coulé
Le rire était trop mouillé
dans les yeux de Bambelle
Celui d'Amalric
S'est tari
Mais leur corps
ont fait corps
dans le creux de l'été
et tout a été
étêté éthéré
sauf les rires qui cancanaient encore
entre leurs dents
Et moi qui n'aime pas l'été
ni le mouillé
j'ai bien rigolé
car rien n'a coulé
de mon flageolet