samedi 30 mars 2013

Comment faire avec le loup qui ne veut pas sortir ?

 Ce pourrait être le titre d'un album pour la prime jeunesse. Mon inspiratrice a quatre ans. Elle se confie à la caméra de Brigitte Giraud lors d'un atelier d'écriture autour du rêve.
Elle dit :
"Moi, j'ai fait un cauchemaaar. Y'avait un louououp. Et le loup voulait pas sortiiir. Alors mon papa il a dit :
Soors le loup ! Soors le loup !"

Et, ô enchantement de la pensée magique couplée à l'astuce paternelle, le loup est sorti et le cauchemar s'en est allé montrer sa mauvaise tête ailleurs.

Je ne me lasse pas d'entendre cette injonction au loup lorsque Brigitte Giraud la passe en boucle pour monter son film. Quand on n'a pas connu son père et que la mère on l'a découverte sur le tard, voilà une situation qui titille les pointes du coeur. Elle donne des idées pour écrire. Toutes les petites filles et les petits garçons n'ont pas la chance d'avoir un papa subtil et attentionné. Il faut parfois se débrouiller seul, inventer des incantations, des stratagèmes. Et c'est difficile quand on est tout près de retomber dans le trou sans fond du cauchemar. D'autant que le loup invaincu en profite. Ses dents deviennent vertes, ses griffes se transforment en crocs de boucher, sa langue couverte de pustules puantes se déroule comme un tapis sans fin.

Au secououours !

Alors voilà ma liste de petits trucs pour que le loup déguerpisse la queue entre les jambes et qu'il ne revienne plus hanter les petites filles et les petits garçons seuls.

1- Appeler un éléphant en renfort et lui dire d'assommer le loup d'un coup de trompe
2- Imiter le bruit d'une rafale de mitraillette
3- Dire au loup qu'il y a un mouton cuit dans le jardin
4- Invoquer la protection de Shreck et lâcher un pet ondulé
5 - Brandir le polochon du lit comme une matraque
6 - Ouvrir la fenêtre de la chambre et crier : "Dégage !"
7 - Cracher trois fois un jet de salive transformé en huile bouillante
8 - Téléphoner à la brigade anti-cauchemars de la police municipale
Si ces mesures demeurent sans effet sur le loup récalcitrant, allumer les lumières de la chambre et penser très fort à quelque chose de rigolo comme le pipi et le caca. Le résultat est garanti à cent pour cent puisque même les adultes adorent y penser, au pipi et au caca.