vendredi 10 mai 2013

Je ne sais pas

Je ne sais pas ce qui travaille le poème
Quelles humeurs le font trébucher dans la langue
Je ne sais pas de quel corps
Il puise sa matière
Un paysage peut-il en advenir
Et comment le composer
Avec des mots mal jointoyés
Je ne sais pas
Jusqu'où me conduira sa fatigue

*

La tentation de renoncer
A ce qui s'assemble malgré soi
Sur la page
Qu'on ne reconnaît pas
Aussitôt qu'il a posé ses menaces
Mais comment se retourner 
Sur un chemin sans horizon