dimanche 1 mai 2016

Miguel Espejo, A l'ombre d'Ephèse

A l'ombre d'Ephèse est le premier livre de poèmes de Miguel Espejo traduit en français par Jean-Marc Undriener et publié aux éditions Centrifuges.
La poésie de cet auteur argentin, ici ramassée en vers brefs, parcourt tous les cheminements de sa quête philosophique et littéraire. Les mythologies et les religions du monde y sont également présentes. Le vers alors devient presque sentence, verset. Des considérations plus ordinaires voire triviales, entre sapience et naïveté, sous forme de copeaux rapportés sur la page (Jean-Marc Undriener parle de concrétions dans sa belle préface) confèrent à l'ensemble l'incarnation nécessaire au penseur. 
Le lecteur ne doit pas se laisser impressionner par les prestigieux voisinages de Socrate et de Hegel, de Virgile et de Baudelaire, du Christ et de Mahomet en passant par Shiva car tous ici ont simplement figure humaine à accueillir, et l'Eternité n'est pas moins fragile que l'instant. Au chevet des énigmes, il faut beaucoup d'humilité pour apprivoiser la lucidité. Miguel Espejo n'en manque pas.

Extraits.

Hölderlin
Nous n'avons pas eu de buts à atteindre.
Ils se sont dessinés
dans un territoire sans frontières
dans l'illimité, là où se trouvait la démence
montrant sans ambages
la condition première et dernière de l'homme.

Un coup de dés
Tu ne peux appartenir tout à fait
à aucun lieu de l'univers
parce que tu es hasard, cabale, destin
interchangeable avec des milliards d'êtres,
Toi, l'Unique.

René Char
Tu as dû t'armer de silence
pour pouvoir parler.

Réclusion
Je ne sais plus écrire
et je voudrais que de lointaines étoiles
et la tenace permanence de l'homme
parlent par ma bouche
apeurée, farouche, indifférente.

Putes
Nous regardons les vagins exposés en vitrine
comme s'il s'agissait d'une vieille paire de
chaussures.

A l'ombre d'Ephèse de Miguel Espejo est disponible en librairie ou sur le site de l'éditeur au prix de 12 €. editions-centrifuges.blogspot.fr
Courez-y vite !