dimanche 27 novembre 2016

La revue 17 secondes, N° 8

J'aime les revues qui entrent tout de go dans le vif du texte. Sans glose de patins ni de couffins. Ainsi en est-il de 17 secondes, revue de poésie contemporaine dirigée par Jérôme Pergolesi et Alexane Pointillon.
De format carré, au papier velouté pour mieux accueillir les illustrations, voilà un ensemble choisi sur le bref dans tous ses états. Le bref des choses telles qu'elles apparaissent. Le bref entrevu des paysages et des pensées, des désirs avouables ou pas.
Soixante-deux poètes et illustrateurs contribuent à cette huitième livraison annuelle. Le lecteur se réjouira des proses à flux tendu parfois déstructurées de Derek Munn et de Sophie Nicol. Il appréciera les souffles proches du haïku de Harry Szpilmann, Flora Botta ou Arthur Catherin. Il saluera l'humilité de Thierry Radière qui [ne parvient pas à redresser les mots au bon moment] et sourira de l'inquiétude de Laurine Roux [qui n'a même pas de rouge à lèvres alors qu'un grand bandit pourrait débarquer]...
Parmi bien d'autres curiosités minuscules de Sophie Brassart, Brigitte Giraud, Erick Jonquière et Marianne Desroziers... les images, photos ou dessins, peintures, tissent des résonances aux échos fragiles qui se propagent jusque dans les blancs des poèmes. 
Citons les paysages crépusculaires d'Esther Salmona, les toiles au mouvement orange et gris de Philippe Agostini, l'univers oppressant d'Adèle Nègre, les montages fracturés de Thierry Augé, sans oublier les "danseuses" au bord de l'effacement d'Olivia Del Proposto ni, bien sûr, les créations absolument originales de Jérôme Pergolesi.

Extraits :

Suspension des souffles
dans le jour qui grince.
L'on se réveille l'un
dans l'autre. Exténués 
par nos ombres. (Flora Botta)

le ciel rose est une tartine
de confiture à l'orange
qu'aurait perdu la notion
des couleurs devant mon appétit
d'homme attiré par les correspondances (Thierry Radière)

Nous prenons des chemins
où chaque fleur est un paysage en attente
une poudrière
Ton souffle les éparpille jusqu'à la serre
somnolente - bruit blanc (Jérôme Pergolesi)

L'automne joue
avec les ombres
mes pensées volages
se pavanent 
devant la glace
en robe légère
je ne peux soustraire
à ma mélancolie
l'enfant muet
confiné
dans l'ambre (Lydia Padellec)Résultat de recherche d'images pour "revue 17 secondes"

La revue 17 secondes est disponible à l'adresse suivante et coûte, c'est logique, 17 euros : revue17secondes.blogspot.fr

Image thebookedition.com