jeudi 27 juillet 2017

Dictionnaire des mots rares et précieux, lettre g

Gagnepain, n. m. Gant d'armes, gantelet de joute.
Résultat de recherche d'images pour "séchoir à maïs traditionnel"(Tout était bon au temps jadis pour gagner son pain. Les chevaliers pauvres entraient dans la lice cependant que les moines fort dodus d'avoir trop englouti d'oublies revêtaient la silice.)

Galibot, n.m. Enfant de 12 à 14 ans qu'on employait comme manoeuvre dans les mines de houille.
(Rappelons que le travail des enfants n'a pas disparu en Europe même s'il reste marginal.)

Galoche, n.f. Hist. Elève externe de l'ancienne université de Paris.
(Les étudiants, trop souvent pauvres, rêvaient de pistoles bondissantes sur le pavé luisant de Paris et leurs galoches dépareillées dont on voyait le bois se défaire étouffaient des plaintes à réveiller les morts du Pré-Saint-Jacques.)

Garbure, n. f. Soupe aux choux, aux haricots blancs, au lard et au confit d'oie, en usage dans le sud-ouest de la France.
(Le tourisme vert n'était pas encore à la mode. Les Gersois dégustaient leur garbure entre poteaux, arrosée d'un madiran de derrière les fagots où on cultivait l'authentique pour les vraies gens, pas les caves parisiens ou les demi-sels de toute engeance.)

Garouille, n. f. Métrol. Mesure de capacité utilisée en Algérie pour les grains et les fruits.
(Comme aiguail et dail, le mot garouille a bercé mon enfance. Il était masculin et désignait le maïs. Le séchoir à maïs s'appelait un garouiller. Etonnant ce voyage entre Alger et l'Angoumois.)

Gâteuse, n. f. Sorte de redingote très ample, ressemblant aux capotes d'hôpital.
(Et je me souviens que le mot redingote vient de l'anglais riding coat pour faire du cheval car je ne suis pas encore gâteux.)

Genétaire, n. m. Cavalier de l'ancienne armée d'Espagne.
(Ce mot me surprend par sa ressemblance avec le vocable espagnol utilisé par Lorca notamment : jinete.)

Goret, n. m. Premier ouvrier chez les cordonniers, les chapeliers.
(Le sieur Melon, devenu goret le matin par les bonnes grâces de son maître, fêta sa promotion avec les catins du Pré-Saint-Gervais et en mourut le lendemain. Sa veuve le pleura peu car toute sa vie le chapelier s'était comporté comme un fieffé goret.)

Goujat, n.m. Autrefois, valet d'armes. II Aujourd'hui apprenti maçon.
(Si tous les goujats du monde se levaient comme un seul, il n'y aurait plus sur Terre un arpent où construire.)