dimanche 15 avril 2018

Un nouveau cadeau de Luciné

Résultat de recherche d'images pour "franco fontana"Luciné vit désormais à Pau avec sa famille car il n'y a plus de place dans les cadas* de la région bordelaise. Depuis peu, elle est accueillie dans un collège en classe de quatrième. Elle surprend ses professeurs par sa détermination à apprendre le français et se montre également douée en mathématiques. Nul doute que cette adolescente, si la demande d'asile est accordée à sa famille, réussira ses études et sa vie personnelle. Car Luciné a deux qualités fondamentales pour entrer dans tous les domaines de la connaissance : la curiosité et l'étonnement.

Résultat de recherche d'images pour "franco fontana"Je me souviens de sa visite chez nous avec son père et son oncle venus récupérer une table de camping. Les yeux de Luciné, tels des gyroscopes, ont balayé tous les murs de la maison avant de se transformer en regard. Les tableaux de Claude Bellan et d'Herta Lebk, ceux de Brigitte puis de quelques autres ont retenu son attention. Une tête de harpe égyptienne l'a particulièrement intéressée. Elle a posé des questions sur la matière de l'oeuvre et sa signification. Ensuite, elle a souhaité voir l'ouvrage d'art Terra da leggere du photographe Franco Fontana. J'ai lentement tourné les lourdes pages noires comme on ouvre les portes du buffet de Rimbaud. Luciné a suivi le mouvement des lignes des paysages et saisi le dépouillement de leur lecture. Elle a compris mes explications que son oncle lui traduisait. Et nous sentions que son intérêt était authentique.

Maintenant, et c'est un nouveau cadeau qu'elle s'offre et nous offre, elle lit et recopie sans faute ni rature mon recueil Dans la durée des oiseaux. Elle s'arrange pour le traduire en arménien (peut-être via le russe) afin de s'approcher au plus près du sens du texte.

Mille bravos, Luciné ! Brigitte et moi-même t'embrassons en cet avril prometteur.

cada : centre d'accueil des demandeurs d'asile
francofontanaphotographer.com