dimanche 15 septembre 2013

Le temps du blog

Le temps du blog n'est décidément pas celui du récit ou du roman. Alors que me vient à l'idée de faire quelque chose avec Sortir les pieds devant, les ratures, les reprises, les remaniements s'imposent déjà aux deux pages que vous avez lues. 
Oh ! ce n'est pas qu'il y ait de l'originalité à vouloir inventer un moment de sa vie dont aucune trace n'a été conservée. Ma lucidité garde tous ses affûts. C'est la matière, une fois encore, qu'il faudra mettre sur le travail. Qu'elle aille, droite ou courbée, rare ou profuse, à la rencontre d'une tonalité qui n'appartiendra qu'à elle. Au risque de n'y pas tenir. 
Donc, je vous parlerai d'autre chose. De ce livre par exemple, La connaissance de la douleur, de Carlo Emilio Gadda. Voilà bien une forêt où les voix sont des lianes surgies de toutes les profondeurs du temps. Une matière qui tient. N'a pas fini de tenir.