jeudi 19 décembre 2013

Le campement d'Hélène Dassavray

Le campement d'Hélène Dassavray est sis en terre vauclusienne dans un village de sept cent trente habitants. On y regarde le temps pousser. On colorie au feutre, mais sans la blesser, la coquille des escargots blancs trop curieux. On boit et on parle sous la tonnelle rafistolée. On boit et on parle autour de la table ronde. On joue à toutes sortes de jeux de cartes dont le cobo. On se serre. On se réconforte quand le coeur va de travers. On s'aime. 
Dans un fort volume de quatre cents pages publié aux éditions Hors Cadre, Hélène Dassavray a réuni un an de correspondance quotidienne avec les saints du calendrier et signée Femme de Lune et de Sagesse. Une carte par jour expédiée du campement ou d'ailleurs selon le hasard ou la nécessité des voyages : Paris, Aix, Marseille, Tuisper et même Genève.
Un an de vie donc, au ras du sol comme au ras des nuages, dans une espèce de communauté anar-écolo-décroissante où le manque d'argent est considéré comme le prix de la liberté. On y croise, notamment, l'astucieux Coloc Bingo qui répare tonnelles et ordinateurs, Sunshine experte en mixtures tisanières, le fiston Voyageur et sa bourlingue en Australie, un Clochard Céleste aussi mais d'ailleurs forcément, plusieurs chats dont un nommé Ginsberg, impertinent squatter...
On y entend de la musique, piano, guitare et itou le saxo du voisin. 
Cependant, le personnage principal de ce big band est sans conteste la littérature sous toutes ses formes. Pablo Neruda, Thomas Vinau, Ursula Le Guin, Pierre Tilman, Edmond Jabès, Jacques Prévert apportent jusqu'à pas d'heure sous la nue étoilée leur grain de sel au flot souvent vineux des conversations...
" On trouve beaucoup de souvenirs dans les zones inondables."
" Le syndicat des opossums à poil ras, ou trappeurs des étoiles, négocie avec l'aigreur du monde. Je réitère mon soutien. "
" Le monde a pu disparaître depuis deux jours, je n'en saurais toujours rien. "
" Les voisins m'ont informée que le monde n'avait pas disparu, je me sens comme une enfant qui se croyait cachée parce qu'elle fermait les yeux. "
Femme de Lune et de Sagesse, Intégrale d'Hélène Dassavray se lit comme un roman épistolaire dont on ne se lasse pas et on peut le prendre par tous les bouts. L'humour et l'amour y sont toujours présents. Mal diffusé en librairie, le mieux est de le commander ici : Editions Hors Cadre
Le Campement
Chemin du Réal
84120 La Bastidonne
horscadre@laposte.net
18 € TTC